Votre méthode de travail

Votre méthode de travail

Aujourd’hui nous allons parler de votre méthode de travail, c’est à dire : comment travailler un passage précis dans un morceau. Je vais vous donner quelques astuces qui vous aideront à être plus efficace dans votre travail personnel chez vous. L’avantage, c’est que ces conseils fonctionnent quel que soit le passage que vous souhaitez travailler, car c’est une méthode qui s’adapte à tout type de difficulté. 

Votre méthode de travailJ’ai sélectionné le passage d’un morceau, et chez vous, vous pouvez faire de même : sélectionnez le passage d’un morceau qui vous pose problème.

Identifiez la difficulté

La première chose à faire, c’est d’identifier où commence et se termine la difficulté. Cela peut paraître évident, mais souvent on sait en gros là où on n’y arrive plus trop, pas plus. 

Mais il s’agit ici de définir précisément quelle est la note sur laquelle commence la difficulté, et surtout se demander pourquoi : est ce que c’est le rythme qui s’accélère ? Est ce qu’il y a un démanché ? Est-ce qu’il y a un changement de corde ? Est ce qu’il y a une extension ? Qu’est ce qui se passe pour que ce passage devienne difficile ? Notez le passage entre crochets sur votre partition afin de bien identifier.

Votre méthode de travail

Dans cet exemple, j’estime que la difficulté commence à la deuxième mesure avec le démanché, et se termine sur le troisième temps de la mesure suivante, avec la fin des doubles croches.

Isolez la difficulté

L’étape suivante est d’isoler ce passage pour le travailler. Vous avez identifié un début et une fin : il faut donc travailler uniquement ce passage. 

Votre méthode de travail

Travaillez la difficulté

Ensuite, travaillez ce passage lentement. Très lentement, jusqu’à que vous puissiez le jouer sans erreur, sans pause et sans doute. Puis, à l’aide d’un métronome, augmentez progressivement la vitesse.

Voir la vidéo pour l’exemple

Enchaînez

Une fois que vous avez accéléré votre passage à une vitesse raisonnable, travaillez le avec l’enchaînement qui précède : par exemple, en commençant une mesure avant. Puis, travaillez l’enchaînement avec la suite du passage, en continuant pendant une ou deux mesures après. Enfin, raccordez tous les wagons et jouez une dizaine de mesures avant et une dizaine de mesures après. 

Cette technique est simple et efficace : 

  • Identifiez la difficulté
  • Isolez la difficulté
  • Travaillez la difficulté
  • Enchaînez avec ce qui précède et ce qui suit la difficulté

Si vous suivez ces étapes avec patience et concentration, vous verrez que vous résoudrez déjà pas mal de problèmes !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright ©2020 jeannedorche.com | Mentions légales | Politique de cookies | Politique de confidentialité | Création du site par Agenz