Comment réaliser le spiccato au violoncelle ?

Comment réaliser le spiccato au violoncelle?

Dans cet article, je vais vous apprendre à réaliser le spiccato sur votre violoncelle.

Qu’est ce que le spiccato ?

Spiccato veut dire ”prononcé” en italien, mais en fait le terme ”Spiccato” viendrait plutôt de ”Spiccare,” qui veut dire ”sauter.” Le spiccato consiste à jouer des notes détachées en soulevant l’archet entre chacune d’entre elles. Attention à ne pas confondre avec le piqué, qui consiste à détacher des notes avec un arrêt entre chacune d’elle, mais sans soulever l’archet.

Comment concrètement réaliser le spiccato ?

Commençons par parler du mouvement de la main droite. Le geste vient du poignet, et c’est un mouvement de rebond, qui est vertical. Le mouvement est relativement large et ample. Vous pouvez vous entraîner à cela sans l’archet. Levez un peu votre coude en pivotant votre poignet vers votre gauche, et faite ce geste de va et viens de la main droite, en gardant le poignet bien souple. Il faut aussi laisser libre le bras et l’épaule et ne surtout pas les bloquer. Sinon vous risquez de vous crisper et de vous faire mal.

Si votre bras et votre votre coude gigotent un peu, ça veut dire que vous êtes sur la bonne voie.  

Maintenant, prenez votre archet. Nous allons reproduire ce geste, et comme je vous l’ai dit précédemment, ce geste est un mouvement de rebond vertical. Donc en reproduisant ce geste avec l’archet, nous n’avons aucun geste horizontal. Le résultat devrait donc être très percutant, avec très peu de son finalement, nous entendons juste l’attaque.

Au niveau de la tenue d’archet, c’est surtout votre index et votre pouce qui travaillent. C’est à dire que si vous soulevez votre petit doigt, votre annulaire ou votre majeur, cela ne devrait pas du tout vous gêner. 

Vous pouvez vous entraîner quelques temps à ce geste vertical, en vérifiant 

  • Que votre bras gigote un peu, qu’il n’est pas bloqué
  • Que votre coude est levé et votre poignet pivoté vers votre gauche
  • Que votre majeur, annulaire et auriculaire sont libres

Vous pouvez vous entraîner à tous les endroits de la mèche : Talon, milieu, pointe. Cela vous aidera à détendre votre bras car vous serez obligé de rester un minimum mobile.

Quand vous êtes à l’aise avec ces exercices préliminaire, vous pouvez vous lancer dans l’exécution du spiccato. Pour cela, il faut vous placer au niveau du point d’équilibre de votre archet. C’est l’endroit avec lequel vous pouvez tenir la baguette en équilibre. En général, il se situe vers le 1er tiers de l’archet. C’est à cet endroit là que vous devez jouer le spiccato.

Prenez le temps de vous placer, et de vous entraîner encore un peu à faire les rebonds que nous avons vu ensemble. Puis, rajouter un tout petit peu d’horizontalité, tout en gardant la percussion du rebond. Si votre geste devient uniquement horizontal, vous aller perdre tout contrôle. Donc si c’est le cas, c’est que vous devez revenir à l’exercice en rebond afin de mieux l’intégrer.

Quand vous commencez à être à l’aise avec le spiccato, vous pouvez le travailler sur une gamme par exemple. D’abord en changeant de note tous les 4 coups d’archet. Puis une fois sur 2. Et enfin, en changeant de note sur chaque note à chaque coup d’archet.

Si on accélère le spiccato, il va progressivement se transformer en sautillé, ce qui est une autre technique d’archet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright ©2020 jeannedorche.com | Mentions légales | Politique de cookies | Politique de confidentialité | Création du site par Agenz