Entretenir son violoncelle

Comment entretenir son violoncelle ?

Aujourd’hui, je vais vous donner quelques conseils pour entretenir son violoncelle, afin de le garder en bon état et d’éviter les mauvaises surprises. Il y a quelques gestes simples et informations à connaître, qui vous éviteront bien des désagréments.

Bien entretenir son violoncelle passe par une visite chez le luthier

La première chose que je vous conseille, c’est d’aller voir votre luthier au moins une fois par an. Cette visite de routine lui permettra de vérifier que votre violoncelle va bien. Il pourra vérifier notamment qu’il n’y a pas de fissures, qui sont parfois presque invisibles à l’oeil nu.

Si votre violoncelle a subi de petits accidents qui ont laissé des éclats sur le vernis, le luthier pourra également lui refaire une beauté. C’est peut-être juste esthétique, mais c’est quand même plus agréable d’avoir un bel instrument sans traces sur le vernis.

En plus de cette visite chez le luthier, il y a pas mal de choses que vous pouvez contrôler vous-même. 

Gardez un bon taux d’humidité dans l’air

Tout d’abord, gardez le plus possible un taux d’humidité approprié dans la pièce où se trouve votre violoncelle. Idéalement, il se situe entre 40 et 60%. C’est un taux assez banal dans un pays tempéré, mais si vous vivez dans un endroit très sec je vous conseille de vous procurer un humidificateur, et si à l’inverse vous vivez dans un lieu très humide, je vous conseille un déshumidificateur. Cela vous permettra de ne pas abîmer votre instrument sur le long terme. 

Humidificateur de pocheUn bonne solution pour de légers changements, comme un hiver un peu sec par exemple, est l’utilisation d’un humidificateur de poche. En fait, c’est tout simplement une éponge à l’intérieur d’un tube en caoutchouc qu’on humidifie, qu’on essore, puis qu’on insère dans l’une des ouïes du violoncelle. On le change quand l’éponge est sèche, et cela humidifie un minimum le violoncelle. Personnellement, j’utilise ça tout l’hiver dans mon violoncelle, en humidifiant l’éponge environ une fois par semaine.

Nettoyez votre violoncelleNettoyer votre violoncelle

Passons maintenant au nettoyage. Nettoyez votre violoncelle après chaque séance de travail, avec un simple chiffon microfibre, pour enlever la poudre de colophane qui se dépose sur les cordes et sur la table. Avec le temps, cette poudre est corrosive pour le vernis de votre instrument. 

Une fois par an, vous pouvez nettoyer votre violoncelle entièrement, avec un produit spécial vendu par les luthiers. Mais faites attention car si vous mettez trop de produit, cela peut faire des dépôts sur le vernis. Donc si vous avez l’occasion d’aller voir votre luthier régulièrement, demandez-lui de vous le nettoyer, car vous serez sûr qu’il le fera correctement.

Vérifiez votre chevalet

Vérifiez régulièrement que votre chevalet n’est pas décollé de la table. Au fur et à mesures des accords de l’instrument avec les vis du cordier, le chevalet est entraîné vers le bas.

Crayonner le chevaletUne bonne mesure préventive est de crayonner les interstices du chevalet avec un crayon très gras. Comme ça, la corde glissera plus facilement et le chevalet n’y restera pas accroché.

Si le chevalet se retrouve vraiment décollé, il faudra peut-être le remettre en place. Demandez plutôt à votre professeur ou à votre luthier de vous le faire, car c’est une manipulation qui peut faire un peu peur. Mais ce n’est pas si difficile, et je vous explique comme remettre votre chevalet en place dans une autre vidéo, étape par étape, sans risque, donc je vous invite à la regarder si vous souhaitez faire cela vous-même.

Entretenez vos chevilles

chevilles violoncelle

Quand vous changez une corde, c’est le bon moment pour mettre un peu de craie ou de stick spécial sur vos chevilles. La craie permet surtout à la cheville de bien adhérer au bois et d’éviter qu’elle lâche d’un coup. Le stick à cheville fait double emploi, car il permet à la cheville de bien adhérer et en même temps de bien glisser pour ne pas rester coincée. Pour tout savoir sur le matériel nécessaire pour débuter, rendez-vous sur cette page. 

Voilà, c’était un petit tour d’horizon de ce que vous pouvez faire pour entretenir votre violoncelle au quotidien.

Mais gardez à l’esprit que votre luthier est le mieux placé pour vous conseiller sur l’entretien de votre instrument, donc n’hésitez pas à lui demander conseil.

N’hésitez pas à poser vos questions dans les commentaires, je serai ravie de vous répondre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright ©2020 jeannedorche.com | Mentions légales | Politique de cookies | Politique de confidentialité | Création du site par Agenz